Vous avez oublié de manger vos endives ? Compostez-les

Savourons chaque
jour

Accueil Vous avez oublié de manger vos endives ? Compostez-les

Vous avez oublié de manger vos endives ? Compostez-les

Vous avez oublié de manger vos endives ? Compostez-les

Une endive se conserve facilement une semaine dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Le problème de ce bac, c’est qu’on a tendance à l’oublier… Alors au fil des jours, vos endives peuvent s’y dégrader. Sachez que si vous ne pouvez plus les consommer, votre terre elle le peut toujours ! L’endive est une candidate de choix pour faire un compost de qualité.

Et vous, vous compostez ?

Si vous n’êtes pas trop familier avec le compost, permettez-moi de vous parler déchets. Le compost, c’est des déchets organiques transformés par des microorganismes, et des organismes de plus grande taille (comme le lombric), en une matière riche appelée humus. A ne pas confondre avec la crème de pois chiches, d’ailleurs excellente sur une feuille d’endive, que l’on appelle houmous. L’humus est utilisé pour enrichir la terre des potagers, jardins et champs agricoles. Le compost, c’est en fait un engrais naturel, non polluant et très riche.

C’est vrai qu’il permet surtout d’enrichir la terre, il améliore sa fertilité et favorise ainsi la vie sur et sous le sol. Mais faire son compost permet aussi de réduire ses déchets ménagers. Un bon point pour la collectivité.

Bonnes pour vous, les endives sont aussi bonnes pour votre terre

Entre nous, tous les déchets organiques sont les bienvenus dans un tas ou dans un bac à compost. Les fanes, les épluchures ou les fruits et légumes abîmés sont parmi les déchets les plus intéressants. Oui, les termes déchet et intéressant, ne sont pas incompatibles.

Comme vous le savez, les fruits et légumes sont riches en nutriments. Raison pour laquelle on nous pousse autant à les consommer : ils sont essentiels à notre bonne santé. Pour la terre et les végétaux qui y poussent, c’est la même chose. Ils ont eux aussi besoin de macro-éléments tels que le calcium, le magnésium et le soufre, et de micro-éléments (ou oligo-éléments) tels que le fer, le zinc ou le cuivre. Ces macro et micro-éléments sont essentiels pour obtenir un sol fertile, et comme vous le savez un sol fertile permet la production de bons végétaux.

Alors, transférer vos endives du bac à légumes au bac à compost, c’est enrichir encore un peu plus votre terre. D’ailleurs, l’endive est une perle pour votre compost car elle ne contient pas de graine. A la différence des tomates ou des potirons, elle ne risque pas de germer. Il suffit de la placer dans votre bac ou tas de compost, et le tour est joué.

Comment composter les endives ?

Bon, le tour est joué, oui et non. Vous ne pouvez pas faire du compost avec uniquement des endives. Réussir un compost revient à réussir le mélange des déchets. Pour bien faire, vous devez alors mélanger

  • des déchets azotés, comme l’endive qui se dégrade vite jusqu’à pourrir, avec des déchets carbonés comme les herbes sèches ou le papier qui ralentissent le processus
  • des déchets humides, comme l’endive dont l’eau s’écoule et finit par l’asphyxier, à des déchets secs comme des branches de bois
  • des déchets fins comme les épluchures et feuilles d’endives abîmées, qui se tassent et empêchent l’air de passer, aux déchets plus grossiers qui permettent à l’air de bien circuler dans le tas

En gros, mettre des endives dans son compost, oui, mais avec du papier, des copeaux de bois et quelques branches plus grossières pour obtenir un mélange de qualité.

Une dernière chose, les microorganismes sont des êtres vivants. Ils ont besoin de nourriture (d’où l’intérêt de leur apporter quelques endives) mais aussi d’eau et d’oxygène pour ne pas s’asphyxier. Il est donc nécessaire de remuer votre compost, afin de l’aérer et de laisser les microorganismes respirer.

Pour finir, saviez-vous que l’endive peut elle-même être cultivée dans du compost ? En effet, on peut placer les racines dans une caissette avec un fond de terreau composé de tourbe et de compost. L’endive a de faibles besoins mais l’apport du compost est toujours bon à prendre.

Article rédigé par Mathilde Tay pour Perle du Nord.

newsletter

Des news, des actus & surtout des recettes

S’inscrire

Décoration