Endive, frisée, chou-fleur : des légumes au pas de course !

Savourons chaque
jour !

Accueil Savourons chaque jourEndive, frisée, chou-fleur : des légumes au pas de course !

Endive, frisée, chou-fleur : des légumes au pas de course !

Endive, frisée, chou-fleur : des légumes au pas de course !

On entend souvent que les pâtes sont sources d’énergie pour les muscles, et c’est vrai. Mais les compositions nutritionnelles des endives, frisées et choux-fleurs aident aussi à avoir la patate. Adeptes de la course à pied ou du footing du dimanche : pourquoi ajouter ces légumes à votre liste de course ?

Buvez des légumes, riches en eau

La course à pied, comme toute autre activité physique, entraîne une perte en eau et conséquemment une perte en minéraux (merci la transpiration !). Et même si elle est légère, la déshydratation provoque fatigue, baisse de la coordination et crampes musculaires. Autrement dit, pour être performant lors de votre footing, mieux vaut l’éviter. Pour ce faire, il n’y a pas de secret, il faut s’hydrater. Vous pouvez boire de l’eau, évidemment, mais aussi manger des légumes ! Car les légumes riches en eau réhydratent votre organisme, et lui apportent quelques minéraux qu’il peut perdre en route (potassium, calcium, fer, etc.)

Au menu des joggers ? De l’endive et de la frisée composées à 95 % d’eau, et du chou-fleur composé à 93 % d’eau.

Une astuce : les préparations et la cuisson bouleversent la quantité de minéraux présents dans les aliments. Si vous faites tremper vos endives trop longtemps par exemple, elles perdront beaucoup de leurs nutriments. Favorisez donc les préparations courtes (ne pas faire tremper mais juste passer sous l’eau) et les modes de cuisson rapides, à la vapeur ou sauter.

Stoppez les radicaux libres, champions de course

L’activité physique est essentielle pour notre santé, on nous le répète déjà assez. Mais elle augmente aussi la production de radicaux libres. Les radicaux libres, vous savez, ce sont ces molécules qui agressent nos cellules, et qui provoquent leur vieillissement prématuré.

Pour combattre ce phénomène tout à fait naturel, favorisez alors les aliments qui neutralisent les radicaux libres grâce à leur pouvoir antioxydant. Privilégiez la vitamine C (contenue dans les endives et le chou-fleur), les caroténoïdes (dans les carottes, oui, et les endives) ou encore les polyphénols (dans les choux).

Mangez des légumes à feuilles vertes, bons pour le squelette

Les coureurs émérites savent déjà que le footing, comme toute activité où l’on porte un poids (oui, là, on porte le poids du corps) aide au renforcement des os. Pour donner un coup de pouce à cette solidification, vous pouvez consommer des légumes à feuilles vertes réputés pour contribuer eux-aussi à la bonne formation du squelette grâce notamment à la vitamine K. Légumes à feuilles ? Les feuilles de chou, les épinards, les salades.

Après l’effort, le réconfort (des légumes)

L’activité physique a tendance à augmenter la production d’acides lactiques et, ça, ce n’est pas le meilleur côté du sport ! Un excès d’acides n’est tout simplement pas bon pour votre santé. En plus, les acides lactiques prennent un malin plaisir à provoquer courbatures, fatigue et autres douleurs post-exercices. Un retour à l’équilibre, acido-basique, est nécessaire pour que vous vous sentiez à nouveau en forme. Comment faire ? Consommez des végétaux alcalins qui luttent contre l’acidité des cellules (c’est de la chimie).

Favorisez l’endive, le chou-fleur et le chou tout court, la chicorée, l’aubergine, la courgette ou encore les haricots verts. A noter : ces végétaux facilitent la récupération si vous les consommez juste après votre footing et, consommés à chaque repas, ils aident les grands sportifs à garder l’équilibre (acido-basique).

Cependant, ils ne permettent pas tous un retour à l’équilibre. Pour ce faire, ils doivent être frais. Oubliez donc les courgettes préparées en conserve et les haricots verts congelés.

Vous l’avez compris, après un footing comme après toute autre activité physique, il faut se mettre aux fourneaux. Et n’oubliez pas que l’alimentation, pour apporter de l’énergie, doit toujours être un plaisir !

 

Article rédigé par Mathilde Tay pour Perle du Nord.

newsletter

Des news, des actus & surtout des recettes

S’inscrire

Décoration