La peau des légumes contient plus de nutriments : info ou intox ?

Savourons chaque
jour

Accueil La peau des légumes contient plus de nutriments : info ou intox ?

La peau des légumes contient plus de nutriments : info ou intox ?

La peau des légumes contient plus de nutriments : info ou intox ?

Est-il vrai que la plupart des nutriments des légumes se trouvent dans la peau ? La réponse va vous surprendre. Pesticides, nutriments, goût : il est utile de faire le point sur les bénéfices de la peau des légumes, de préciser ceux qui doivent être épluchés et ceux qui, au contraire, doivent garder leur peau protectrice.

Une partie de ce qui rend certains légumes (et fruits) si riches en couleur – nonobstant la cire et les pesticides qui sont ajoutés à certains – sont des pigments dans la peau qui ont des propriétés antioxydantes bonnes pour la santé.

Beaucoup de nutriments sous la peau

Néanmoins, certains nutriments sont répartis dans toute la chair. Le lycopène, par exemple, l’un des pigments qui donne aux tomates et aux poivrons leur couleur rouge foncé, est réparti dans toute la chair.

De même, puisque la peau d’une carotte est de la même couleur que ce qu’elle contient dessous, la peau et sa chair ont des propriétés nutritionnelles similaires. Cependant, il est vrai que la concentration la plus élevée de phytonutriments se trouve dans la peau d’une carotte ou immédiatement en dessous. Bien rincer la carotte plutôt que l’éplucher est donc préférable.

Autre exemple : la patate douce. Une portion de 100 grammes de patate douce cuite avec sa peau contient 2 grammes de protéines, 3 grammes de fibre et 20 milligrammes de vitamine C. Mais une portion de même poids de patate douce sans peau qui a été bouillie – un processus qui élimine aussi quelques-uns de ses nutriments – peut encore se vanter de contenir 1,4 grammes de protéines, 2,5 grammes de fibres et 13 milligrammes de vitamine C.

Les légumes, évitez quand même de leur faire la peau

Vous l’aurez compris, la peau n’est pas la seule source de nutriments, mais en contient généralement beaucoup. Une seule poignée d’épluchures de pommes de terre peut ainsi fournir la moitié de votre apport quotidien recommandé en fibres solubles, potassium, fer, zinc phosphoreux et vitamine C. A poids équivalent, les pommes de terre contiennent plus de vitamine C que les oranges.

Garder leur peau est donc bénéfique, soit cuites au four, entières en chemise, bouillies ou cuites à la vapeur et écrasées avec la peau.

Précaution essentielle toutefois : bien laver vos légumes, en les brossant, en ajoutant une cuillère à soupe de bicarbonate de soude à votre eau de lavage pour mieux les nettoyer.

Morale de l’histoire : n’hésitez pas à éplucher vos légumes si vous le préférez, gardez la peau à chaque fois que vous le pouvez, bien nettoyée, car dans tous les cas vous bénéficierez d’une quantité significative de nutriments, et certainement beaucoup plus que si vous ne consommiez pas votre ration de légumes journalière.

newsletter

Des news, des actus & surtout des recettes

S’inscrire

Décoration