Quels sont les risques pour la santé d’un enfant s’ il ne mange pas de légumes?

Savourons
chaque jour

Accueil Quels sont les risques pour la santé d’un enfant s’ il ne mange pas de légumes?

Quels sont les risques pour la santé d’un enfant s’ il ne mange pas de légumes?

Quels sont les risques pour la santé d’un enfant s’ il ne mange pas de légumes?

Il est souvent difficile de faire manger des légumes aux enfants. Que ce soit à cause de leur goût (l’amertume de l’endive) ou de leur couleur (le vert des épinards), les légumes ne sont pas leur aliment préféré. Pourtant, leur consommation est indispensable et, si elle est nulle, elle peut entraîner certains risques pour la santé.

Un apport en calcium suffisant

Les enfants ont un besoin en calcium supérieur à celui de l’adulte. Pour atteindre les 1200mg conseillés, les produits laitiers sont évidemment primordiaux dans l’alimentation de l’enfant mais les légumes vont permettre de compléter les apports en calcium par leur teneur intéressante. Le calcium permet une minéralisation osseuse optimale en cette période de croissance très importante.

L’importance du potassium

Un apport suffisant en potassium est important car il est impliqué dans le développement de la masse maigre. On veille donc à une consommation suffisante de fruits et de légumes frais chez l’enfant. Une carence en potassium peut entraîner une faiblesse musculaire, une absence d’énergie ou encore des arythmies cardiaques.

Vitamine C et fatigue

Une carence en vitamine C entraîne de la fatigue, un besoin de sommeil accru et peut fragiliser l’organisme vis à vis des infections. En effet, la vitamine C stimule le système immunitaire et est une vitamine anti-infectieuse et antiseptique.
La vitamine C favorise également la croissance du tissu osseux, particulièrement importante en période de croissance.
Pour veiller à son apport, il est important de consommer les végétaux crus car elle disparaît en grande partie durant la cuisson.

Apport de fibres

Les fibres apportées par les légumes vont permettre de jouer sur la satiété et sur la régulation du transit. Leur manque peut donc entraîner des petits creux entre les repas chez les enfants et des périodes de constipation.
Elles permettent également le maintien de l’équilibre de la flore intestinale et du système immunitaire, les enfants étant souvent sujets aux infections du fait d’un système immunitaire immature.

La consommation de légumes est donc indispensable pour couvrir les besoins en vitamines, minéraux et fibres de l’organisme et éviter certains risques pour la santé. N’oubliez pas de cuisiner aussi bien des légumes crus que cuits. L’endive se prête particulièrement bien à ce jeu puisqu’elle peut aussi bien se manger crue en salade (avec des dés de fromage et de pommes pour être mieux appréciée des enfants) que cuite (en gratin avec de la béchamel et du jambon).
Variez les types de légumes et ne forcez pas votre enfant à manger un légume qu’il n’aime pas. Il existe une multitude d’autres légumes qu’il appréciera sans doute.

Article rédigé par Caroline Melkonian – diététicienne nutritionniste, pour Perle du Nord

newsletter

Des news, des actus & surtout des recettes

S’inscrire

Décoration